INV_624_001.jpg

Quel Marius, crois-tu, ai-je vu ?

Je crois que tu as vu son apparence, sous forme d’image, comme le croit

Démocrite.

D’où sort-elle cette image ? Car il veut que les images émanent des corps

solides et des formes réelles. De quel corps de Marius s’agissait-il donc ?

De celui qu’il avait été, dit-il.

Donc cette image de Marius me poursuivait dans la plaine d’Atina ?

Tout est plein d’images, au point qu’aucune apparence ne peut être conçue sans le

choc des images.

Quem enim tu Marium visum a me putas ?

Speciem, credo, eius et imaginem, ut Democrito videtur.

Unde profectam imaginem ? A corporibus enim solidis et a certis figuris vult fluere

imagines. quod igitur Mari corpus erat ?

« Ex eo, » inquit, « quod fuerat. »

Ista igitur me imago Mari in campum Atinatem persequebatur?

Plena sunt imaginum omnia; nulla enim species cogitari potest nisi pulsu imaginum.

Cicéron, De la divination II, 137